Dès votre enfance, vous avez touché à tout : au xylophone, au violoncelle, à la flûte... Ensuite, vous avez atteint l'âge d'aller en discothèque, et vous avez découvert le microcosme vibrant de la musique électronique. Depuis ce moment, vous n'avez plus eu qu'un rêve : occuper la place du DJ derrière les platines... Ainsi, tandis que vos semblables se questionnent sur leur profession future, remplissent des dossiers pour des écoles de commerce ou s'acharnent à passer des concours d'entrée, vous avez un seul but en vue : devenir le futur Bob Sinclar.

Pour vous, effectivement, pas d'obligation de concours ni de grandes écoles, même si vous devriez faire en sorte de suivre un parcours secondaire orienté sur la musique. En effet, dans la peau d'un DJ, vous serez censé posséder de bonnes bases musicales, afin de créer les mixes les plus étonnants ! Mais ce qui compte pour vous, avant tout, à partir de maintenant, c'est la pratique. En effet, on ne devient pas DJ en un clin d'œil. Pour arriver à percer, vous allez avoir besoin de beaucoup de répétitions et d'une forte inventivité.

Pour commencer, équipez-vous. Vous trouverez facilement une platine dj pas cher sur le net. Misez sur un équipement haut de gamme, car mixer avec une sonorisation défaillante, par exemple, reviendrait à s'essayer à jouer du piano sur un outil désaccordé !

Dans l'objectif de vous faire connaître au public, faites en sorte de faire office de disc-jockey à l'occasion de moments entre copains ; c'est un moyen efficace pour vous entraîner. Enfin, quand vous vous sentez au point, démarchez les clubs de votre cité. Dès que vous aurez obtenu un contrat, les autres ne devraient pas faire défaut !